Historique

 

Le Père Guillaume, supérieur de la Mission de Nyange, desservait Katumba bien avant que fut décidée la fondation d’une mission dans les environs. Le service y fut d’abord mensuel, puis se fut deux fois par semaine qu’il y vint et bientôt sa présence y fut plus fréquente. Il s’était attaché d’une façon presque insensible à Muhororo,il se détacha de Nyange de la même façon, et se fut sans heurt qu’il abandonne Nyange à l’arrivée du clergé indigène. L’année 1948, d’heureuse mémoire pour Muramba,vit le jour où naquit une seconde mission dans le Kingogo immense. Contre toute attente et toute prévision humaine, la Bonne Providence se servit de l’union minière du KATANGA pour bâtir la fondation de MUHORORO. L’union minière installée à KATUMBA dans le but de recruter les travailleurs du KATANGA même, trouva bon de travailler aux environs d’une mission. Ainsi fut fondée la 40ème mission du Rwanda. Depuis février 1948 le Révérend Père Guillaume est installé à Muhororo ; à la fin du mois de juin, le Frère Winoc vint le seconder en attendant le troisième Père. Une des principales activités de la mission de Muhororo est le ministère qu’elle exerce auprès des mineurs recrutés par l’union minière de Katanga Ces mineurs sont rassemblés et entrainés dans les camps voisins de la mission Muramba a cédé à Muhororo presque la moitié de son territoire, soit 9 sous-chefferie et une bonne partie du nyarurembo du grand chef Rwamuningi, tout cela dans la province du Kingogo. Muramba a le reste du Kingogo, c’est-à-dire huit sous chefferies et une partie du nyarurembo. Muramba garde encore une petite partie de son territoire dans la province de Bushiru (Bwanamwali) ; Muramba a dans cette province une sous-chefferie de 330 contribuables et une petite partie de nyarurembo de Nyangezi (Chef). Muramba passe à Muhororo un tiers de sa chrétienté. En Janvier 1949 Muramba donna un registre transcrit du livre de baptême 1838 noms de chrétiens. Avant, c’est-à-dire en Novembre 1944, Muramba avait donné 3 succursales du Kingogo à la mission de Nyange : Salumanga, Ntobwe et Mukingi ; soit 172 chétiens. 1838+172=2010 En date du 11 février 1948, Monseigneur Deprimoz quitte Muramba. Il est attendu à KATUMBA par monsieur Toussaint, un des directeurs principaux de l’union minière. De même tous les autres blancs l’attendent. Le Père Guillaume qui est à Muhororo depuis 15 jours a su invité chrétiens et Catéchumènes pour la réception de leur Evêque. Il s’agit d’obtenir de celui-ci les missionnaires pour Muhororo. Les discours concluent sur la présence des prêtres à Muhororo. Monsieur Toussaint fut un des solliciteurs pour la mission à fonder à MUHORORO. L’Evêque fut touché et accepte de fonder MUHORORO dès qu’il aura un personnel disponible. Monsieur Toussaint de son côté offrit son secours pécuniaire. Dès ce jour, disons que Muhororo est la 40ème poste de Mission au Rwanda. Quand donc fut fondée la mission de Muhororo? Puisqu’il faut donner une date, nous avons choisi celle du premier Juillet 1948 au moment où le Père Guillaume recevait comme confère le frère Winnoc.

En 1949 la mission comptait 2239 chrétiens, en 1950 2371 ; soit une augmentation de 132.

Répartition de cette population :

Haut Kingogo : 503 chrétiens

Bas Kingogo : 1636 chrétiens

Ndiza : 232 chrétiens